="http://www.w3.org/2000/svg" viewBox="0 0 512 512">

A propos du livre

Pendant longtemps, l’attitude des chrétiens à l’égard des juifs fut empreinte d’une hostilité ouverte et assumée. D’innombrables textes ont ainsi alimenté un antisémitisme intolérable. Le Concile Vatican II a rompu définitivement avec cette dérive. Bien des efforts ont été faits, depuis, pour incliner les consciences chrétiennes à un regret sincère et les amener à reconnaître la complémentarité des « deux [peuples] dont [Dieu] a fait un » (Ep 2, 14).

Dans ce livre, je retrace la genèse du processus qui a conduit le Concile à désavouer de longs siècles d’«enseignement du mépris», et j’affirme le rôle essentiel qu’a joué la Shoah dans le dessillement progressif du regard chrétien.

En témoignant que «le Christ, notre paix, a réconcilié les juifs et les Gentils par sa Croix et, en lui-même, des deux, a fait un», l’Église a reconnu implicitement la vocation complémentaire des deux communautés de foi. Je salue cette grande avancée humaine et spirituelle et j’invite celles et ceux qui sont attelés à cette tâche essentielle à poursuivre le travail et à approfondir encore la compréhension mutuelle entre juifs et chrétiens.